Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

26 octobre 2022

Naomie Briand - nbriand@medialo.ca

Gilles Bordonado annonce sa retraite pour janvier

APRÈS 33 ANS À LA REVUE

2422bordonado

©Naomie Briand - La Revue

Gilles Bordonado quittera La Revue à la fin de l’année pour une retraite bien méritée. C’est Marie-Claude Turcotte qui prendra le relais comme éditrice par intérim.

Pendant 33 ans, il aura occupé toutes les chaises et été de toutes les batailles du journal La Revue. Gilles Bordonado entamera une nouvelle phase de sa vie en 2023 en quittant le monde des médias, convaincu de laisser derrière lui une publication plus que jamais ancrée dans son milieu et une équipe prête à relever le défi de la transformation numérique de l’information. « Il faut savoir sortir au bon moment », dit-il simplement.

Du propre aveu de Gilles Bordonado, le fondateur de La Revue, Aimé Despatis, et sa fille Marie-France ont décelé en lui une flamme qu’il ne se connaissait pas. D’abord embauché comme pigiste, il sera ensuite journaliste, puis rédacteur en chef, directeur adjoint, président et directeur général, directeur des ventes, éditeur, directeur du développement des affaires, bref, homme-orchestre. Il raconte avoir traversé chacune des étapes naturellement, « sans défoncer de portes ouvertes », une expression qu’il adore employer.

« Fais ce que tu as à faire, sois passionné par ce que tu fais, aime ce que tu fais, aime les gens avec qui tu travailles et… ça va arriver. Si ça n’arrive pas, c’est que le destin ne t’a pas appelé à faire ça », philosophe celui qui a vendu La Revue à Frédéric Couture de Médialo en janvier 2020. Cette acquisition permettait la poursuite de la mission de la publication, et le futur retraité en remercie son acheteur, qui l’a accueilli dans son équipe au cours des trois dernières années.

004-1

©archives - La Revue

Gilles Bordonado en 1990, à sa nomination comme rédacteur en chef.

Faire des citoyens éclairés

L’intérêt de Gilles Bordonado pour le journalisme s’est développé au contact de la famille Despatis. Et surtout, confie le diplômé en science politique, pour l’amour des gens. « Raconter des histoires… Les gens sont importants. Comme journaliste, et ensuite comme propriétaire, je me suis toujours dit que La Revue était un outil de développement économique, de développement social, pour faire avancer la société. Pour rendre les citoyens plus éclairés. »

Impossible de parler avec Gilles Bordonado sans sentir cette fibre moulinoise qui émane de lui. « J’aime la MRC Les Moulins. C’est mon pays à moi, c’est ma région. » S’expatrier n’a jamais été dans ses plans. Même à l’heure de passer le flambeau, il n’y songe pas plus. Bénévole de longue date, i continuera de s’impliquer dans les organismes qui lui tiennent à cœur : le Relais pour la vie, la Fondation du Domaine seigneurial de Mascouche et la cellule de mentorat de la Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins, comme mentor.

Passer le témoin

À 16 ans, il avait écrit sur un bout de papier ce qu’il souhaitait devenir. Une note retrouvée il y a quelques années et qui l’a fait réfléchir. « J’avais cette conviction profonde que je pouvais jouer un rôle social, je croyais à un certain nombre de grands principes comme individu. »

Ému tout au long de l’entrevue, il affirme être toujours le même à 58 ans. À la différence qu’il sait aujourd’hui qu’il a été privilégié d’avoir pu compter sur de précieux collaborateurs au cours de ces 33 années.

« Nous avons été plusieurs à tenir le témoin », martèle-t-il en levant les yeux vers Marie-Claude Turcotte, directrice stratégies et innovations chez Médialo, qui assurera l’intérim comme éditrice. Une femme de la région, qui œuvre au sein des hebdomadaires depuis 18 ans. « Est-ce qu’on peut avoir quelqu’un de mieux placé pour coordonner notre groupe? Elle connaît le numérique, elle connaît le papier, elle a de l’expérience. On en arrive là, au moment où c’est plaisant que quelqu’un prenne la relève », termine Gilles Bordonado, déjà apaisé de laisser La Revue, son bébé, celui de la famille Despatis, entre de bonnes mains.

Que pensez-vous de l’offre d’achat de 11 M$ déposée par la Communauté métropolitaine de Montréal pour le golf Le Boisé?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

26 octobre 2022

Jacques SAVOYE

Bravo pour le travail accompli et Avec tous mes voeux de bonne et longue retraite. Et un GRAND MERCI pour votre accueil.

26 octobre 2022

Jude Normand

Bonne retraite Gilles et profites-en

26 octobre 2022

richard lagrange

En menant des recherches sur l'histoire de Terrebonne, j'ai eu l'occasion de côtoyer Gilles qui a toujours ouvert les portes de la Revue afin de m'y accueillir chaleureusement. Il a même coordonné la production de mon petit livre biographique sur Aimé Despatis. Un gros merci pour ton soutien à la culture, à l'histoire et au patrimoine de la région.

26 octobre 2022

Richard Blanchard

Bonne retraite Gilles, tu nous a suivi fidèlement des fois on voulait te voir, mais des fois non, mais tu as fait un excellent travail

26 octobre 2022

ALAIN CARDINAL

Bonne Retraite Gilles

26 octobre 2022

Gilles Brais

Bravo et Félicitations pour le travail accomplit, je t'ai connu comme jeune journaliste tu as toujours rédigé d'excellents articles. Un personnage passionné ,dévoué au développement de son journal et de sa région. Bonne retraite..... mais je crois que tu nous réserve des surprises.

26 octobre 2022

Yannick Prénoveau

Bonne retraite Gilles! Un vrai passionné! Cheer! Chief ;)

26 octobre 2022

France Blais

Bonne retraite Gilles! Tu as concrétisé les attentes que tu portais déjà en toi au primaire. Repose-toi sur tes lauriers, mais pas trop: les occasions de t'engager ne manqueront pas.

26 octobre 2022

Lisette Ortolano

Bravo à ce merveilleux papa d’Emilie. Je vous souhaite une retraite remplie de bons moments.

26 octobre 2022

RENAUD THIBAULT

Mon cher ami, je parlerai au nom des gens d'affaires de la région, puisque c'est ainsi que l'on s'est connu :-)) Nous avons tous été choyés de t'avoir eu comme homme multi-fonctions, ta disponibilité, ta grandeeee générosité, ton implication à toutes les causes, ton encouragement, ton dévouement, auront fait de toi une personnalité spéciale, différente, tu nous a tous aidé un jour ou l'autre sans attentes en retour, un mot mon ami, MERCIIII bonne retraite bien mérité, plus de cellulaire qui sonne à tout bout de champ, plus de messages textes, plus de courriels, tu verras, je te parle par expérience, c'est aussi ça la vie, agréable comme expérience :-)

26 octobre 2022

Louise Fourtané et Armand Bordonado

Nous sommes fiers de toi mon grand - Nous sommes certains que de nouveaux défis sont devant toi - Profite de la vie - Bisous -

27 octobre 2022

Gaétan Lachapelle

Et oui, Bonne retraite Gilles! Je suis fier d'avoir travaillé « avec » toi ainsi que tous les marchands de la région. Tu as su diriger La Revue avec brio grâce à ta flamme professionnelle et humaine. Bon succès pour tous tes nouveaux défis et projets de vie.

27 octobre 2022

Martial de Courval

Bonne retraite Gilles, merci pour les parutions pour les sculptures que j'ai fais dans différents pays. Je viens d'écrire ma biographie. Le titre est Un grand-père se raconte et je vend le livre pour ramasser des dons pour la recherche du cancer.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média