Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

03 novembre 2022

Naomie Briand - nbriand@medialo.ca

Un bond de 50 % de la valeur des unifamiliales

RÔLE D’ÉVALUATION À TERREBONNE

2522role

©archives - La Revue

La valeur des résidences unifamiliales à Terrebonne fera un bond moyen de 50 % pour le rôle d’évaluation triennal 2023-2025.

La valeur des propriétés a fait un bond moyen de 50 % à Terrebonne, selon le nouveau rôle d’évaluation 2023-2025, qui entrera en vigueur le 1er janvier. Il s’agit d’une hausse importante, mais pas surprenante, qui suit la « tendance du marché », selon l’administration municipale. 

Le nouveau rôle porte à 462 697 $ la valeur moyenne d’une propriété unifamiliale à Terrebonne. Une augmentation moyenne de 50 % qui trouve écho ailleurs sur la couronne nord de Montréal. À titre comparatif, la valeur est de 477 180 $ à Sainte-Thérèse (+52 %), de 460 716 $ à Mirabel (+45 %) et de 371 002 $ à Saint-Jérôme (+52 %).

Des augmentations partout

Les autres catégories d’habitations subissent le même sort. Pour les condominiums, l’augmentation moyenne est de 41 %, elle est de 28 % pour les six logements et plus, de 25 % pour l’industriel et de 17 % pour le commercial.

Personne ne sera donc épargné lors du prochain budget, qui devrait être déposé au conseil le 19 décembre. Le taux de taxation sera ajusté à la baisse, tente de tempérer la direction générale, et des mesures d’atténuation seront mises de l’avant. « Il faut faire attention quand même, il faut s’assurer qu’il y ait une justice, une équité dans les mesures qu’on va mettre en place. On est en train de les regarder, de les évaluer, et il y a aura des annonces sur les décisions qui auront été prises », temporise le directeur général, Serge Villandré.

Effets sur le compte de taxes

Cette hausse significative de la valeur des maisons se répercutera sans aucun doute sur le compte de taxes des citoyens, une réalité à laquelle l’administration Traversy commence à préparer la population depuis une semaine.

Cette hausse anticipée, dont l’ampleur sera connue en décembre, survient après une année de statu quo, en 2021, et une hausse moyenne de 2,9 %, en 2022.

D’autres facteurs viendront influencer le compte de taxes, comme le rappelle Serge Villandré : les nombreux projets d’envergure sur le plan des infrastructures et les négociations en cours avec les différents syndicats municipaux. Le Plan triennal d’immobilisations (PTI) sera approuvé lors de la séance du 5 décembre.

Commentaires

9 novembre 2022

CAROLE ST-JULES

PAR PITIÉ, TENTER DE LIMITER NOTRE HAUSSE DE TAXES !

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média