Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

10 novembre 2022

Naomie Briand - nbriand@medialo.ca

Prêt à attaquer la suite de son mandat

AN UN DE L’ÈRE TRAVERSY

2722bilan

©Naomie Briand - La Revue

Robert Auger, conseiller du district 13, Claudia Abaunza, conseillère du district 5, le maire Mathieu Traversy et le conseiller du district 11, Daniel Aucoin, lors de la soirée anniversaire du Mouvement Terrebonne, le 7 novembre.

« Éreintante! » C’est ainsi que Mathieu Traversy résume sa première année à la tête de la Ville de Terrebonne. Et les trois prochaines ne s’annoncent guère plus tranquilles.  

« Ce que je retiens, c’est l’apprentissage en accéléré », de dire le maire. Des 16 conseillers qu’il a fait élire pour diriger la destinée de la ville, seuls quatre avaient une expérience au municipal. Lui-même n’avait siégé qu’à Québec, où les enjeux sont très différents. S’approprier les dossiers, apprendre le jargon, le défi était de taille, mentionne-t-il; travaux publics, égouts, eaux usées, déchets, une nomenclature dans laquelle il faut apprendre à nager pour éviter de s’y noyer.

« Je connaissais les grands concepts à Québec, quand j’étais porte-parole en matière d’environnement. On est tous pour un meilleur comportement en développement durable, mais quand on entre dans l’opérationnalisation… Comment ça se patche, un nid-de-poule? Pourquoi, quand c’est de l’asphalte chaud versus de l’asphalte froid, ça a moins de durée? C’est plus ces détails-là, l’opérationnalisation, qui ont été un apprentissage. »

De son propre aveu, maîtriser tous les dossiers demande « un cardio politique assez fort ». « Mais je pense qu’on est passés à travers, et ça commence à devenir plus fluide. »

Négociations et inflation

Depuis l’entrée en poste de l’équipe Traversy, beaucoup de changements ont été apportés : l’organisation du conseil municipal a été revue, un nouveau directeur général est entré en poste, un bureau de l’environnement a été créé et plusieurs politiques ont été adoptées.

Du côté des relations de travail, les contrats des cols bleus, des cols blancs, des professionnels et des cadres sont toujours en négociation. À cela s’ajoutent l’entente de travail des pompiers, qui arrive à échéance le 31 décembre, et celle des employés de piscine, qui se termine le 31 décembre 2023. L’entente récente avec les policiers servira « d’inspiration » pour les autres groupes, souhaite Mathieu Traversy.

Le contexte inflationniste est aussi une épée de Damoclès au-dessus de la tête du maire. Il ne s’en cache pas : il est loin d’être insensible à la situation, alors que le conseil annoncera sous peu la teneur des augmentations du compte de taxes en 2023. « C’est quelque chose qui ne me laisse pas indifférent. On vit une conjoncture économique qui est compliquée, je pense que tout le monde voit que tout augmente partout. La Ville, évidemment, n’est pas épargnée. »

Le gros défi, selon lui, sera de trouver l’équilibre entre la qualité des services donnés aux citoyens et leur capacité de payer. Il promet d’être « pragmatique » et « sensible » pour amoindrir les effets.

Améliorations à faire

Mathieu Travesy en convient : Terrebonne possède une carte de programmes diversifiée et intéressante pour ses citoyens. « Mais ils ne sont pas encore super connus », déplore-t-il, en citant comme exemple le programme de subventions pour l'installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques, ou encore celui pour la plantation d’arbres.

Le service au citoyen doit aussi être amélioré, croit-il. « J’aimerais ça que les délais soient plus raisonnables pour certains types de demandes de permis. »

Les trois années de mandat qui restent seront-elles suffisantes? « Est-ce qu’on va tout voir se réaliser? Ça, je ne suis pas Nostradamus, mais on me dit qu’il faut être patient », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média