Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

25 janvier 2023

Naomie Briand - nbriand@medialo.ca

L’AQDR va plus loin

3623aqdr

Les aînés titulaires de permis de conduire sont en hausse dans la MRC Les Moulins.

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) Des Moulins partage la frustration de Jeannine Cossette. Son président, Richard Landry, en rajoute : les frais engendrés pour ces documents devraient être assumés par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ).

M. Landry a sensiblement vécu la même situation que Mme Cossette lorsqu’est venu le temps de fournir ses documents médicaux, en raison d’une condition médicale particulière. « J’ai obtenu un rendez-vous avec mon médecin une semaine avant l’échéance de 90 jours », témoigne-t-il. Il reconnaît que trois mois, c’est bien peu pour partir à la chasse de ces documents en raison de la pénurie de personnel médical.

« En plus, c’est la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) qui exige, mais c’est nous qui payons ! », rajoute M. Landry. Il lui aura fallu débourser 50 $ chez son médecin et 35 $ chez son optométriste pour obtenir ses papiers. Selon la grille des frais en vigueur à la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, remplir un tel document pourrait même être facturé jusqu’à 125 $. « L’AQDR demande que ce soit la RAMQ qui paie pour ça », fait valoir le président, en rappelant que les aînés sont rarement les mieux nantis de la société. « D’un côté, après 75 ans, on bonifie la pension de vieillesse, mais de l’autre, on nous impose des frais », dénonce-t-il.

Aussi, Richard Landry rappelle le stress que peut engendrer tout ce processus médical pour les personnes qui doivent s’y soumettre, sans parler de la hantise de peut-être perdre leur permis de conduire en bout de ligne. Il compare cet impact, dans la vie d’un aîné, à une « fin du monde ». « Il y a des gens qui font des dépressions », dit-il, en plaidant la santé émotive.

Le président de l’AQDR Des Moulins habite par ailleurs La Plaine, où le service de transport en commun « n’est pas bon ». « Quand tu es seul(e), sans conjoint ou conjointe, sans permis de conduire, c’est une situation difficile », souligne-t-il. « J’aimerais que le système soit plus humain. »

Conducteurs aînés en hausse

Le nombre d’aînés de plus de 75 ans titulaires d’un permis de conduire est en hausse dans Lanaudière, selon les données de la SAAQ, ayant augmenté de 25 213 titulaires en 2020 à 27 547 en 2021.

Dans la MRC Les Moulins, les données témoignent aussi d’une bonne hausse : 4 409 conducteurs de 75 ans et plus étaient répertoriés en 2017, contre 6 848 en 2021.

Lisez également : Délais jugés trop courts pour répondre à la SAAQ.

Êtes-vous d’accord avec la politique de la SAAQ d’obliger les 80+ de passer un test médical ?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média