Deux médailles pour Steven Dubois

Photo de Pierre-Luc Chenel
Par Pierre-Luc Chenel
Deux médailles pour Steven Dubois
Steven Dubois a dû faire un dépassement dans le dernier tour du 1 000 mètres afin de monter sur le podium. (Photo : International Skating Union)

Steven Dubois a conclu son calendrier des coupes du monde en récoltant deux médailles le 16 février, à Dordrecht, aux Pays-Bas. Le patineur de Lachenaie a gagné le bronze au 1 000 mètres et l’or au relais.

L’athlète de 22 ans a dû faire un dépassement dans le dernier tour du 1 000 mètres afin de monter sur le podium. Cependant, sa stratégie au départ de la finale n’a pas fonctionné. «J’avais l’intention de suivre le Coréen Ji-Won Park, mais son coéquipier nous a séparés et s’est arrangé pour protéger sa position, a indiqué celui qui est toujours à la recherche d’un commanditaire principal. J’ai réussi à suivre les deux Coréens pour remonter en 3e place et gagner le bronze. Du même coup, j’ai pu économiser mes jambes pour la finale du relais qui avait lieu une trentaine de minutes après.»

Le raisonnement a effectivement été profitable pour la finale du relais 5 000 mètres, puisque l’équipe canadienne a remporté la médaille d’or, une première cette saison. Le Canada a pris la 6e place au classement cumulatif de la saison. «Je suis surtout vraiment fier de notre victoire au relais, a avoué Steven Dubois. Ça fait longtemps qu’il nous arrive des malchances ou des chutes et qu’on ne peut jamais montrer à quel point on est forts. De gagner le relais tout juste avant les mondiaux, ça va nous donner confiance et jouer dans la tête des autres.»

Steven Dubois a conclu la première distance de la fin de semaine, le 1 500 mètres, au 5e rang. Alors qu’il se retrouvait au 6e échelon, il a vu le Russe Denis Ayrapetyan faire un mauvais dépassement sur le Hongrois John-Henry Krueger, devant lui. Les deux patineurs se sont accrochés et Dubois a vu les quatre premiers patineurs creuser leur avance. «Je suis un peu déçu de ma finale, a-t-il mentionné. Je n’ai pas vraiment pu m’exprimer comme je le voulais.»

Steven Dubois revient à Montréal afin de se préparer pour les championnats du monde qui seront présentés du 13 au 15 mars à Séoul, en Corée du Sud. Au-delà du patin, il devra se mettre à jour dans son dossier scolaire. «À la maison, je vais devoir surtout rattraper beaucoup d’école, a-t-il conclu. J’ai quelques examens tout juste en revenant et après, on recommence à s’entraîner fort. Je vais surtout me concentrer à travailler certains aspects techniques que je pense devoir améliorer.»

Partager cet article

Commentez l'article

avatar