Semaine du 26 février au 3 mars 2020

Cette semaine, la Lune transite les signes suivants; Bélier, Taureau et Gémeaux. On arrive au mois de mars, avec ses tempêtes surprises. Et le printemps ! La Saint-Patrick !

 

Bélier 

Vous aimerez bouger, aller de l’avant et surtout, vous n’aurez plus la patience d’attendre les autres. Vous aurez plus tendance à faire ce qui vous plait, pour votre plus grand bonheur. Il est temps de vous occuper de vous-même et d’écouter votre coeur. Vous découvrirez un nouveau chemin ainsi, prenez le vite.

 

Taureau

Vous réfléchirez longuement à des histoires qui reviennent souvent. Et qui bouchent parfois votre horizon. Sauf que là, vous pourriez trouver des éléments de solution, pour régler certains de ces problèmes. Et vous en sortir. Quelqu’un est peut-être trop possessif autour de vous. Ou est ce vous qui l’êtes aussi ?

 

Gémeaux 

Vous préférerez de beaucoup passer du temps avec vos proches, comme vos meilleurs amis, plutôt que de vous perdre au travail. Et dans vos devoirs. Vous vous rapprocherez de l’un d’entre eux, peut-être pour réaliser un projet qui enrichira votre avenir. Vos amis vous aiment et vous aident au meilleur moment.

 

Cancer 

Vous serez magnétique dans le public, on vous remarquera partout. Alors souriez ! On pourrait vous confier une nouvelle responsabilité au travail. Ou dans la famille. Ceux qui sont artistes devraient vivre un bel épisode de popularité et toucher plus de public. D’autres auront un nouveau contrat fabuleux.

 

Lion

Vous commencez à mieux comprendre certaines histoires, grâce à une nouvelle sagesse. Ou à cause d’un regard plus avisé. Ça vous aidera à moins vous en faire pour des banalités et à vous impliquer là où ça compte. Voyage possible. Ou vous tenterez une expérience risquée qui vous attire depuis toujours.

 

Vierge

Un changement se prépare en secret et vous y serez précipité bientôt. Vous aurez quelques émotions fortes et une ou deux frayeurs, mais vous saurez trouver des avantages dans cette situation. Vous devriez écouter davantage votre intuition et vos instincts, pour coller davantage à votre vie. Et votre corps.

 

Balance

Bien des gens iront vers vous, souvent avec des invitations. Ou des offres assez sérieuses, comme au travail. Une de vos relations pourrait prendre plus de sens aussi. Ou vous ferez une rencontre inhabituelle si vous êtes seul. Vous aurez alors l’impression que le destin s’est manifesté. Et pourquoi pas ?

 

Scorpion 

Vous reviendrez à plus de mesure en quelque part. Vous ne tolérerez plus les abus. Surtout du côté de la santé, où vous recherchez l’équilibre. Et la simplicité, la pureté. De l’eau. Vous devriez avoir de bons résultats aussi si vous avez fait des efforts pour être plus en forme. C’est le temps du ménage printanier.

 

Sagittaire 

Alors que vous ne cherchiez rien en particulier, vous pourriez vivre toute une aventure sentimentale, qui remettra bien des choses en question. Ce sera comme un éclair dans un ciel bleu, tout sera différent après. C’est donc le temps de sortir. Et d’oublier votre irréaliste liste de critères. Souriez plutôt.

 

Capricorne 

Vous serez bien à la maison. Bien que vous pourriez apprendre que vous y vivrez un changement bientôt. En déménageant. Ou en accueillant un coloc. Vous réaliserez aussi que vous êtes en train de décrocher du passé en quelque part. En étant moins sur la défensive par exemple. Bien inutilement.

 

Verseau

Vous serez mobile, vous irez au gré des vents. Et des invitations. Des nouvelles. Dont une que vous n’attendiez pas et que vous ressasserez longuement lors de la nuit. Soyez moins perfectionniste, vous pensez trop parfois. Vous verrez du nouveau dans le voisinage. Ce sera vivant et joyeux.

 

Poissons

Vous vous en ferez moins pour l’argent. Vous saurez mieux que jamais que la principale richesse est la santé. Et l’affection des autres. Vous pourriez refuser un changement en quelque part et vous ferez bien. Car ça ne vous apportera rien de bon. Mangez bien si vous voulez être en forme. Et allez marcher dehors.

***

Le signe du mois, les Poissons 

On arrive au signe double des Poissons le 18 février, et c’est le dernier de l’hiver, car il nous amène au printemps. De là l’idée de dualité, puisqu’il nous amène d’une saison à l’autre. Ce qui donne au natif une grande faculté d’adaptation. Il aura de la facilité à trouver des avantages à tout changement qu’il rencontrera dans la vie. C’est un signe d’eau, l’habitat naturel des Poissons. Ce qui donne à ses natifs une grande émotivité, il perçoit ainsi plus facilement tout ce qui se passe dans son environnement. Il est d’une grande impressionnabilité.

C’est le bon Jupiter son dieu protecteur, il donne à ses natifs de l’intérêt pour les grandes questions, comme la spiritualité, la philosophie. Il se sent à l’aise dans ce domaine. Il ne se passionnera pas pour les petits détails de l’existence, comme les contrats de vente où c’est écrit en caractères lilliputiens. Les déclarations de revenus et la compatibilité, il laisse ça aux protégés de Mercure, comme les Vierge. Son ménage sera parfois approximatif, bien qu’il retrouvera toujours ce qu’il a égaré au moyen de sa grande intuition. Car son autre dieu totémique est Neptune, la planète qui efface toutes les barrières matérielles pour créer des liens réels, mais pas tangibles. Il «  verra «  où sont les gens et les choses dans la création, tout en n’étant pas là. C’est pourquoi il y a tant de devins et de voyants chez les Poissons, ils ont vraiment le talent de voir au-delà des frontières. Ils peuvent même voir au-delà du temps, pour découvrir le passé caché et le futur pas encore révélé. Neptune suscite des émotions très subtiles chez eux, comme le mysticisme. Ils voient la globalité dans l’univers, notre interdépendance, de sorte qu’ils ne seront pas trop égoïstes. Centrés sur eux. Ils sont altruistes. Le signe est d’ailleurs associé à la chrétienté. À Jésus. Ainsi, le symbole secret des chrétiens au début de leur histoire était les poissons. Et Jésus a toujours enseigné l’amour du prochain, plutôt que le repli sur soi.

Le natif est donc sensible, éveillé à la grandeur de l’univers. Il ne sera donc pas toujours à l’aise dans la banalité du quotidien, dont il aura tendance à s’échapper d’un coup de nageoire. Ou avec un martini. Deux olives. Le matériel, la terre et le plancher des vaches ne l’attirent pas toujours, il préfère rêver sur le bord d’une plage, bien installé dans un hamac. Curieusement, ils peuvent attirer de l’argent miraculeusement. Souvent des donateurs leur laisseront des sommes d’argent significatives qui leur permettront d’échapper au monde du travail et des corvées. Peut-être parce que leurs rêves sont si puissants qu’ils attirent des miracles monétaires ainsi. Combien de livres se sont vendus sur le pouvoir de la visualisation, les Poissons en auraient le secret et le don de sa pratique inné. Ils ont tendance aussi à s’oublier et à penser à leur prochain, ce seront donc d’excellents médecins et soigneurs. Des infirmiers et des infirmières dévoués. J’ouvre une parenthèse ici d’ailleurs pour parler du travail de ceux que j’ai côtoyés dernièrement dans le monde de la santé. Cliniques, pharmacies, hôpitaux, CLSC, les gens qui y travaillent sont dévoués et généreux, ils ont toute mon admiration. Je dois avouer que la grandeur de leur âme me touche, leur don de soi est un mystère pour moi. Je ne peux que les saluer bien bas et les féliciter sincèrement, je ne sais pas ce qu’on ferait au Québec, et partout ailleurs sur terre, sans leur dévouement et leur énergie. Et justement, il y a beaucoup de Poissons parmi ces gens, leur noblesse éclaire et enrichit leur profession. Et leur force tranquille devient notre rempart devant la vie parfois féroce. Espérons qu’ils obtiendront toute la reconnaissance qu’ils méritent. Vous devez trouver cette parenthèse étrange et pourtant, ce n’est qu’une timide tentative de remerciement à tout ces gens qui se dévouent pour le bien-être de la société. Donc, les Poissons qui s’oublient pour mieux servir et qui sont essentiels dans la société. Il y a aussi certains artistes Poisson, souvent dans le monde de la musique et de la danse. Musique parce qu’ils l’entendent au ciel et danse, parce que dans le corps du zodiaque, leur signe correspond aux petits pieds. Ils s’aiment tellement ces pieds d’ailleurs qu’ils se cherchent sans arrêt. Ils ne sont bien que lorsqu’ils sont enlacés, au fond du lit. Ou dans le sable d’une plage, à se prélasser. Toujours côte à côte, bien discrètement. À l’abri des regards. Il y a le foie aussi qui est lié au signe. Et souvent l’abus de Martinis le fatigue et l’use. Mais le natif des Poissons trouve parfois la vie si dure, qu’il pense parfois à s’évader. Et ce n’est pas nous qui allons le blâmer ici. Vous savez que l’améthyste est la pierre et la couleur des Poissons. Et j’ai entendu dire qu’il y avait une histoire d’améthyste, dans le genre les métamorphoses d’Ovide, consacrées à Bacchus et surtout une jeune fille qui s’appelait justement Améthyste. Enfin, c’est sûr qu’avec le Romain Ovide, Bacchus doit trop boire, devant la jeune fille effarouchée. Et que mot de la fin revient au vin qui teinte tout de sa couleur améthyste. J’ai recommencé à en porter une dans la poche secrète de mes jeans. Elle empêche les excès de boisson. C’est vrai. Donc, si vous êtes Poisson, portez une améthyste sur vous. C’étaient mes vues sur le sujet.

Les planètes qui roulent   

Enfin rendu au mois de mars ! Le mois du printemps ! J’ai tellement hâte d’en finir avec cet hiver, jamais je n’en ai connu un si féroce. Pas en terme de froid ou de tempête nécessairement, mais en terme de personnes amochées. Qui entrent à l’hôpital et qui en meurent. Ou qui s’en sortent de peine et de misère. Moi-même j’ai eu un rhume assez sérieux, alors que ça faisait vingt ans à peu près que j’avais été épargné. En fait, depuis que j’ai arrêté de fumer. Mais il n’empêche, cet hiver j’ai passé de bonnes nuits à tousser, heureusement j’en suis revenu. L’hiver est donc dur cette année. Il est même féroce et méchant. On s’en souviendra. La Lune sera en Bélier lorsque cette chronique sera mise en ligne et elle ira en Taureau le 28 février, à 2h31. Elle ira ensuite en Gémeaux le premier mars, à 14h22. Et en Cancer le soir du 3 mars, à 23h26. La Lune du Taureau nous parlera de nos richesses. Et celle des Gémeaux favorisera nos communications. Et celle du Cancer nous rendra sensibles au bonheur de rester à la maison, sans sortir. Il y a Mercure, qui rétrograde toujours, et qui reviendra en course directe la semaine prochaine. D’ici là, il faudra être prudent si on a des décisions sérieuses à prendre. Il faut éviter de prendre des risques inutiles.

Seigneur, je viens de vivre un carré de Saturne à mon Soleil natal et ça n’a pas été facile. Très dur. Celui de Jupiter approche, mais je sais qu’il est bénéfique, il ne m’inquiète pas. Mais je vais en vivre un bientôt avec Pluton, le dieu des enfers et ça m’inquiète un peu. J’ai bien peur qu’il m’amène de l’autre bord. Mais comme je commence à connaître plus de monde là qu’ici sur terre, au moins je ne m’ennuierai pas. Et l’idée de dormir quelques éternités ne m’effraie pas non plus. Pourvu que j’aie le temps d’acheter un nouveau « surmatelas » chez IKEA, je serais plus confortable. Il faut dire que j’aime bien mon nouveau logement, et c’est peut-être parce que je vais y vivre une renaissance que Pluton sera en carré. Justement dans le temps se Pâques, le 12 avril. J’ai souvent des révélations dans ces temps-là. Ou des grâces. Enfin, on verra bien et bonne semaine !

Robert Gareau
robertgareauastrologue@gmail.com
http://robertgareau.facebook 
Robert Gareau YouTube
514 523-5619
Voix ou textos