Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

12 avril 2022

Valérie Maynard - vmaynard@lexismedia.ca

Le projet Havre du Roseau prend forme

LOGEMENTS SOCIAUX

4822havre

©courtoisie

Le maire de Terrebonne, Mathieu Traversy, avec le greffier de la Ville, Me Jean-François Milot, lors de la signature de l’entente tripartite entre le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, la SHQ et la Ville.

Le projet Havre du Roseau est sur la table depuis plusieurs années déjà. Le 28 mars, une nouvelle étape a été franchie avec la signature de la convention de subvention tripartite entre la Ville de Terrebonne, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et la Société d’habitation du Québec (SHQ).

« Maintenant que l’aide financière est acquise, tout est à faire. Entre la confirmation du montant et la coupe du ruban, il peut se passer facilement deux ou trois ans », illustre Serge Desjardins, président de l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lanaudière Sud, organisme qui chapeaute le projet, en partenariat avec la Ville de Terrebonne. Le gouvernement, par le biais de la SHQ, a confirmé l’aide financière totale de 4 450 500 $ lors du dépôt du budget 2022-2023.

Initialement un projet de construction de 23 unités locatives destinées à une clientèle aux prises avec des problèmes de santé mentale, le Havre du Roseau a bénéficié d’un second souffle en 2019, au moment du regroupement des offices municipaux. « Le dossier a alors été remis à l’avant-scène. On voulait favoriser une mixité de clientèles en bonifiant le projet, c’est-à-dire en demandant un total de 119 unités, dont 23 seraient toujours destinées à une clientèle en santé mentale et les autres, aux personnes à faible revenu », explique M. Desjardins.

Décision de la SHQ

Il aura fallu trois ans à la SHQ avant de finalement rendre sa décision en accordant 20 unités supplémentaires, pour un total de 43 logements. La bâtisse, qui fera partie du futur pôle social des Tilleuls, sera construite sur le terrain du parc des Tilleuls, près du chemin Gascon, à Terrebonne. Une nouvelle installation du centre de la petite enfance Les Bourgeons-Soleil qui comptera 80 places est également prévue à cet endroit.

« Nous sommes un peu déçus de ne pas pouvoir réaliser notre projet de mixité de clientèles, mais maintenant qu’on sait que le projet de 43 logements est approuvé par la SHQ, c’est un départ; on peut statuer et commencer à travailler », se réjouit M. Desjardins.

Une rencontre entre la Ville de Terrebonne et l’OMH, notamment, devrait se tenir au cours des prochaines semaines afin de donner forme au projet. Déjà, la Ville a procédé à un changement de zonage pour permettre de l’accueillir. Le conseil devrait approuver la cession du terrain lors d’une prochaine séance municipale.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média