Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

28 septembre 2022

5 questions pour mieux connaître vos candidats dans TERREBONNE

terrebonne

©Gouvernement du Québec

Circonscription électorale de Terrebonne

Les trois quarts des électeurs doivent encore faire connaître leur choix politique en vue du scrutin du 3 octobre.

Votre hebdomadaire La Revue a pensé vous aider à mieux connaître vos candidats des circonscriptions de Les Plaines, de Masson et de Terrebonne, dans le but que vous puissiez faire un choix éclairé. Ci-dessous, les réponses des candidats dans Terrebonne.

Tous les candidats des cinq principaux partis ont été invités à se prêter à l’exercice. Veuillez noter que les candidats du Parti libéral du Québec dans Terrebonne et dans Masson ne nous ont pas retourné leur questionnaire rempli, mais nous l’ajouterons avec plaisir dès réception.

Bonne lecture!

Daniela Andreeva, Parti conservateur du Québec

Selon vous, quel est le plus grand enjeu actuellement pour votre circonscription?

Une restructuration du système de santé parce que les services de santé actuels ne sont pas assez accessibles et disponibles pour la population de Terrebonne.

Quelle est votre profession, et de quelle façon contribuerait-elle à votre rôle éventuel de députée?

Je suis une scientifique en immunologie sans aucun conflit d'intérêts avec quelque association que ce soit. Je veux lutter contre la censure et la désinformation scientifique.

Humainement, quel sujet vous interpelle?

La santé mentale de nos jeunes, la maltraitance des personnes âgées et une enquête indépendante pour la gestion des CHSLD en 2020.

Nommez un film ou un livre qui vous a marquée, et pourquoi?

Le film qui m’a marquée est Hunger games, car la thématique présentée dans le film montre une société dont je ne voudrais jamais faire partie.

Mise en situation : vous ne pouvez pas voter pour votre formation politique actuelle. Laquelle, parmi celles de vos adversaires, recevrait votre vote? Et pourquoi?

J’opterais pour le parti Démocratie directe Québec. Bien que plusieurs propositions ne rejoignent pas mes convictions, celle sur la liberté d’expression et la neutralité journalistique m’interpelle.

 

Geneviève Couture, Parti Québécois

Selon vous, quel est le plus grand enjeu actuellement pour votre circonscription?

La région fait face à une croissance sans précédent. En proposant des mesures structurantes en mobilité durable, en transport en commun, en électrification des transports et voies réservées, déjà, un grand pas sera fait pour améliorer la qualité de vie de nos citoyens.

Quelle est votre profession, et de quelle façon contribuerait-elle à votre rôle éventuel de députée?

Je suis vice-présidente en stratégie et développement pour une firme québécoise en commercialisation de produits en énergie renouvelable et haute technologie. Mon expérience me permet de bien comprendre les enjeux environnementaux et la transition écologique juste que nous devons faire pour offrir un milieu de vie sain aux prochaines générations.

Humainement, quel sujet vous interpelle?

La justice sociale et l’indépendance de notre peuple. Offrir aux générations futures un pays bienveillant, juste, laïque, vert, interculturel de langue française.

Nommez un film ou un livre qui vous a marquée, et pourquoi?

« La guerre, la guerre! C’est pas une raison pour se faire mal! » Je suis nostalgique et je choisirai donc La guerre des tuques. C’était la première fois que j’entendais, au cinéma, des enfants parler comme moi d’affaires que je connaissais et qui me touchaient. Je l’ai vu des centaines de fois, mes filles aussi!

Mise en situation : vous ne pouvez pas voter pour votre formation politique actuelle. Laquelle, parmi celles de vos adversaires, recevrait votre vote? Et pourquoi?

Je serais bien mal prise. Je suis indépendantiste et sociale-démocrate! J’exercerais tout de même ma responsabilité démocratique avec un vote blanc, pour exprimer mon désaccord.

 

Pierre Fitzgibbon, Coalition Avenir Québec

Selon vous, quel est le plus grand enjeu actuellement pour votre circonscription?

Protéger les Québécois contre l’inflation en remettant de l’argent dans leur portefeuille et augmenter les programmes d’études universitaires.

Quelle est votre profession, et de quelle façon contribuerait-elle à votre rôle éventuel de député?

Entrepreneur et financier. J’apporte une vision du développement économique pour le Québec de demain.

Humainement, quel sujet vous interpelle?

L’éducation de nos jeunes et le bien-être de nos aînés.

Nommez un film ou un livre qui vous a marqué, et pourquoi?

Le déclin de l’empire américain. Il faut réfléchir à ne pas tomber dans la complaisance. Et How to avoid a climate disaster de Bill Gates, pour le pragmatisme de nos efforts à la lutte aux changements climatiques. 

Mise en situation : vous ne pouvez pas voter pour votre formation politique actuelle. Laquelle, parmi celles de vos adversaires, recevrait votre vote? Et pourquoi?

Après avoir observé les propositions des autres partis, je voterais pour un candidat indépendant.

 

Nadia Poirier, Québec solidaire

Selon vous, quel est le plus grand enjeu actuellement pour votre circonscription?

Le logement est un enjeu préoccupant à Terrebonne. Nous comptons y remédier par la construction de 50 000 logements sociaux et un véritable contrôle obligatoire des loyers.

Quelle est votre profession, et de quelle façon contribuerait-elle à votre rôle éventuel de députée?

Je suis designer graphique et je me spécialise en formation en ligne. Ma créativité et mes connaissances en technologies de l’information feront de moi une députée au fait des enjeux numériques.

Humainement, quel sujet vous interpelle?

Les enjeux féministes sont ceux qui m’interpellent le plus : droit d’accès à l’avortement, contraception, violence conjugale, charge mentale et équité salariale.

Nommez un film ou un livre qui vous a marquée, et pourquoi?

L’apocalypse durable, de Fred Dubé, est un essai qui se moque de nos propres travers, qui se révolte contre le système dans toute sa laideur : économique, culturelle, sociale.

Mise en situation : vous ne pouvez pas voter pour votre formation politique actuelle. Laquelle, parmi celles de vos adversaires, recevrait votre vote? Et pourquoi?

Geneviève Couture, du Parti Québécois – un parti souverainiste qui a la plateforme environnementale la plus développée après celle de Québec solidaire.

**********

Pour lire les réponses des candidats dans Masson, c'est ici : 5 questions pour mieux connaître les candidats dans MASSON

Pour lire les réponses des candidats dans Les Plaines, c'est ici : 5 questions pour mieux connaître les candidats dans LES PLAINES

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média