Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

28 septembre 2022

5 questions pour mieux connaître vos candidats dans MASSON

masson

©Gouvernement du Québec

Circonscription électorale de Masson

Les trois quarts des électeurs doivent encore faire connaître leur choix politique en vue du scrutin du 3 octobre.

Votre hebdomadaire La Revue a pensé vous aider à mieux connaître vos candidats des circonscriptions de Les Plaines, de Masson et de Terrebonne, dans le but que vous puissiez faire un choix éclairé. Ci-dessous, les réponses des candidats dans Masson.

Tous les candidats des cinq principaux partis ont été invités à se prêter à l’exercice. Veuillez noter que les candidats du Parti libéral du Québec dans Terrebonne et dans Masson ne nous ont pas retourné leur questionnaire rempli, mais nous l’ajouterons avec plaisir dès réception.

Bonne lecture!

Émile Bellerose-Simard, Québec solidaire

Selon vous, quel est le plus grand enjeu actuellement pour votre circonscription?

Présentement, le transport, sans aucun doute. Masson a besoin d’investissements majeurs en transport en commun. Ma priorité serait de rattraper le retard accumulé par mon prédécesseur.

Quelle est votre profession, et de quelle façon contribuerait-elle à votre rôle éventuel de député?

Je suis actuellement étudiant au Cégep à Terrebonne en Sciences de la nature. Cette occupation me permet d’être proche des enjeux touchant les jeunes et l’éducation.

Humainement, quel sujet vous interpelle?

L’environnement! Je me préoccupe de mon avenir, de notre avenir. Le gouvernement se doit de prendre action maintenant, et mon parti propose des actions concrètes et réalistes afin d’y [parvenir].

Nommez un film ou un livre qui vous a marqué, et pourquoi?

Le chef-d’œuvre québécois 1981 de Ricardo Trogi m’a marqué. Celui-ci met en valeur une belle image de la jeunesse; ça m’incite à voyager et à profiter pleinement de chaque instant de ma vie.

Mise en situation : vous ne pouvez pas voter pour votre formation politique actuelle. Laquelle, parmi celles de vos adversaires, recevrait votre vote? Et pourquoi?

J’encouragerais mon collègue Stéphane Handfield, du Parti Québécois. J’apprécie Stéphane, qui a aussi comme but d’améliorer notre circonscription.

 

Stéphane Handfield, Parti Québécois

Selon vous, quel est le plus grand enjeu actuellement pour votre circonscription?

La hausse du coût de la vie. Le panier d'épicerie, l'essence et l'habitation coûtent de plus en plus cher. Il faut aider nos concitoyens à faire face à l'inflation. C'est pourquoi nous proposons une aide ponctuelle allant de 750 $ à 1 200 $ pour les personnes ayant un revenu inférieur à 80 000 $. Nous allons également mettre un frein au cartel de l'essence.

Quelle est votre profession, et de quelle façon contribuerait-elle à votre rôle éventuel de député?

Avocat en droit de l'immigration. J'ai l'habitude de m'investir complètement dans mes dossiers. Je ne lâche jamais le morceau tant que je n'ai pas gain de cause. Cette détermination, je vais la mettre à profit pour donner une voix forte aux citoyens de Masson et faire avancer leurs priorités.

Humainement, quel sujet vous interpelle?

La justice sociale. Je crois que le rôle de l'État est de s'assurer que chaque individu puisse avoir accès aux mêmes chances de réussite tout au long de sa vie. Pour y arriver, il faut un système d'éducation qui répond aux besoins de tous, des places en CPE pour chaque enfant qui en a besoin, ainsi qu'un réseau de la santé qui traite les individus en fonction de leur condition et non pas de leur portefeuille.

Nommez un film ou un livre qui vous a marqué, et pourquoi?

Un long chemin vers la liberté de Nelson Mandela. On ne peut être qu'admiratif devant le parcours de l'ex-président sud-africain qui est resté fidèle à ses convictions et qui n'a jamais abandonné la lutte pour la liberté de son peuple.

Mise en situation : vous ne pouvez pas voter pour votre formation politique actuelle. Laquelle, parmi celles de vos adversaires, recevrait votre vote? Et pourquoi?

Émile Bellerose-Simard, de Québec solidaire. C'est inspirant d'avoir des jeunes qui sont prêts à s'investir pour la communauté et à s'engager en politique. Il a fait une campagne positive et, tout comme lui, je crois que l'environnement doit être une priorité dont il faut s'occuper maintenant et non pas dans dix ans.

 

Mathieu Lemay, Coalition Avenir Québec

Selon vous, quel est le plus grand enjeu actuellement pour votre circonscription?

L’accessibilité aux logements sociaux et abordables. Avec un taux d’inoccupation de 0,2 % et la hausse du coût des loyers, plusieurs familles n’ont plus les moyens d’arriver avec leur budget. C’est un devoir d’aider nos concitoyens à faire face à cette inflation.

Quelle est votre profession, et de quelle façon contribuerait-elle à votre rôle éventuel de député?

Ingénieur et gestionnaire. Mon écoute, mon empathie et ma capacité à résoudre des problèmes me permettent de trouver des solutions innovantes aux demandes des citoyens qui font appel à moi lorsqu’ils vivent des situations souvent complexes et stressantes.

Humainement, quel sujet vous interpelle?

La crise climatique et l’atteinte des cibles de réduction des GES afin de laisser une planète verte et en santé aux générations futures.

Nommez un film ou un livre qui vous a marqué, et pourquoi?

La vita è bella de Roberto Benigni, car ce film démontre à quel point l’amour paternel est fort et comment l’espoir est le plus beau des cadeaux que l’on peut laisser à son enfant.

Mise en situation : vous ne pouvez pas voter pour votre formation politique actuelle. Laquelle, parmi celles de vos adversaires, recevrait votre vote? Et pourquoi?

Aucun autre parti n'arrive à offrir des solutions aussi concrètes que la CAQ pour remettre de l'argent dans les poches des Québécois, pour défendre notre identité, pour améliorer l'accès aux soins de santé et pour développer notre économie verte! Il m’est impossible d’envisager de voter pour un autre parti.

 

François Truchon, Parti conservateur du Québec

Selon vous, quel est le plus grand enjeu actuellement pour votre circonscription?

La fluidité des transports nuit à la productivité et au temps passé en famille. Il faut améliorer les échangeurs routiers et le transport en commun (diminuer les coûts et augmenter l’offre de services).

Quelle est votre profession, et de quelle façon contribuerait-elle à votre rôle éventuel de député?

J’ai une formation en économie et en gestion internationale. Je parle plusieurs langues et je comprends l’appareil gouvernemental. Je suis sensible aux questions culturelles et d’immigration.

Humainement, quel sujet vous interpelle?

La situation des femmes m’inquiète. Il s’agit de nos mères, de nos sœurs, de nos enfants. C’est la moitié de ce que nous sommes, et leurs droits sont bafoués. Féminicides, agressions, proxénétisme, etc.

Nommez un film ou un livre qui vous a marqué, et pourquoi?

Die Welle (La vague). Ce film témoigne de la fragilité de la démocratie et du danger du totalitarisme. Ça rappelle un gouvernement qui ne consulte pas et qui impose ses solutions sans fondements.

Mise en situation : vous ne pouvez pas voter pour votre formation politique actuelle. Laquelle, parmi celles de vos adversaires, recevrait votre vote? Et pourquoi?

Dans ce cas, je voterais pour le PQ de Paul St-Pierre Plamondon. L’option permet de défendre notre rapport de force avec Ottawa. Quant à la CAQ, il y a un bris du lien de confiance pour promesses non tenues.

**********

Pour lire les réponses des candidats dans la circonscription de Terrebonne, c'est ici : 5 questions pour mieux connaître les candidats dans TERREBONNE

Pour lire les réponses des candidats dans la circonscription de Les Plaines, c'est ici : 5 questions pour mieux connaître les candidats dans LES PLAINES

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média