Deux décennies d’histoire

Par Gilles Bordonado
Deux décennies d’histoire
Une photo datant d’une quinzaine d’années présentant Jeannine Cossette, le comité de gestion et des bénévoles de la Fondation. Certains sont toujours actifs, tandis que d’autres nous ont quittés, comme Jacques Cossette. (Photo : archives)

Découvrant à quel point des jeunes faisaient face à la faim, ce qui hypothéquait leur capacité de concentration et de réussite scolaire, Jeannine Cossette s’est engagée auprès des enfants de l’école primaire St-Louis avec une poignée d’aînés bénévoles pour leur servir des collations santé. Est née alors la Fondation Bon Matin Santé Jeannine Cossette.

Ce projet intergénérationnel a fait des petits avec le temps. Se sont ajoutées au cours des années la garderie La Cigogne et plusieurs écoles primaires : Bernard-Corbeil, L’Orée des Bois, Notre-Dame, de La Sablière, Esther-Blondin, ainsi que St-Louis et St-Joachim, où la fondation œuvre toujours. Avec le temps, plusieurs activités de valorisation ont été mises en branle : hockey et natation avec les Complexes sportifs Terrebonne, karaté avec Éric Dubois, gymnastique avec Viagym et les toujours très populaires glissades avec le Groupe Plein Air Terrebonne et l’apport généreux de l’Espace Bell des Galeries Terrebonne.

Mme Cossette a mobilisé des centaines de bénévoles, de généreux aînés, dont plusieurs ne sont plus ici aujourd’hui, à commencer par son mari, Jacques, qui a mis ses talents de grand argentier et d’informaticien au profit des petits.

Les mots d’ordre sont simples : bonne nutrition, responsabilisation, persévérance scolaire, engagement, générosité, responsabilisation et beaucoup d’amour pour ces jeunes, car comme le dit si bien Mme Cossette « Parce que je t’aime, je veux te gâter ».

 

Lisez d’autres articles soulignant les 20 ans de la Fondation, dont la soirée anniversaire, la distribution de collations et l’activité glissade.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar