Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections 2022

Retour

16 septembre 2022

Terrebonne interpelle les candidats

1922AttentesTerr

©archives - La Revue

Les candidats ont pu prendre le pouls des demandes formulées par Terrebonne.

La Ville de Terrebonne a convié, le 14 septembre, les candidats des six principaux partis politiques des circonscriptions Les Plaines, Masson et Terrebonne afin de leur présenter ses attentes.

L’implantation d’un campus universitaire dans Lanaudière est identifiée comme une priorité, et la Ville ne cache pas son intention d’être sur les rangs. « Il ne fait aucun doute que Terrebonne est l’endroit idéal pour son implantation, puisque nous disposons de nombreux atouts stratégiques », a précisé le maire Mathieu Traversy.

Avec l’adoption, en 2020, de la loi 40 sur la réforme des commissions scolaires, les centres de services scolaires sont en droit d’exiger des villes qu’elles leur cèdent gratuitement des terrains pour la construction ou l’agrandissement d’une école. Terrebonne est ainsi confrontée à ces obligations financières importantes.

On demande au gouvernement du Québec de prévoir un mécanisme de compensation financière pour les municipalités en lien avec ces nouvelles obligations.

Financement des infrastructures

Terrebonne voudrait aussi que Québec contribue à un minimum de 50 % au financement des infrastructures municipales. « Il est primordial que ce financement soit flexible afin de permettre aux villes de s’adapter aux changements climatiques », a précisé le maire.

Par ailleurs, Terrebonne appelle le gouvernement à confirmer une aide financière de 10 M$ pour la construction d’un centre aquatique dans le secteur Lachenaie, dès 2023.

Finalement, une contribution à la hauteur de 50 % des coûts de réalisation est aussi demandée pour le projet de mur antibruit le long de l’autoroute 25, entre la rivière des Mille Îles, incluant l’île Saint-Jean, et la montée Masson.

Reconversion des golfs

Appuyés par l’Union des municipalités du Québec qui soumet la même requête, les maires de Terrebonne, de Mascouche et de Candiac demandent, depuis 2021, que soit réformée à brève échéance la Loi sur l’expropriation.

Terrebonne réitère la demande de la Communauté métropolitaine de Montréal afin que le prochain gouvernement lui accorde 100 M$ pour la mise sur pied d’un programme d’acquisition des espaces présentant un potentiel de conversion en espace vert ou en milieu naturel.

Dixième ville en importance au Québec et quatrième pôle démographique de la région métropolitaine, Terrebonne compte plus de 120 000 citoyens et présente l’un des plus hauts taux de jeunes familles. Les perspectives démographiques de l’Institut de la statistique du Québec entrevoient une croissance de l’ordre de 14 % d’ici 2036.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média