Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

03 octobre 2022

Naomie Briand - nbriand@medialo.ca

La CAQ, sans équivoque

LES PLAINES, MASSON, TERREBONNE

2122caq

©Naomie Briand - La Revue

Pierre Fitzgibbon (Terrebonne), Lucie Lecours (Les Plaines) et Mathieu Lemay (Masson) ont célébré leur réélection.

Les candidats caquistes des circonscriptions de Les Plaines, de Masson et de Terrebonne ont non seulement réussi leur pari d’être réélus, mais ont aussi creusé davantage leur avance sur les autres partis par rapport à 2018. Un scénario à l’image du reste du Québec, qui donne à la formation politique les coudées franches pour poursuivre sur sa lancée dans la région.

Il leur aura fallu du temps pour arriver au Houston du secteur Lachenaie, à Terrebonne, mais les candidats réélus ont fini par défiler pour saluer leurs équipes. Une centaine de personnes festoyaient, les traits tirés. Outre Pierre Fitzgibbon, Lucie Lecours et Mathieu Lemay, les candidats élus de Repentigny, Pascale Déry, et de Rousseau, Louis-Charles Thouin, s’y étaient donné un rendez-vous de fin de soirée.

2122caq1

©Naomie Briand - La Revue

Mathieu Lemay et la nouvelle venue dans Repentigny, Pascale Déry.

Continuer le travail amorcé

Les trois députés le disent sans ambages : ce gain convaincant leur confère le temps voulu pour continuer à travailler sur les dossiers amorcés depuis quatre ans.

Pierre Fitzgibbon, réélu dans Terrebonne, estime que le public a témoigné de sa satisfaction à l’égard du gouvernement. « Comme je l’ai toujours dit, il y a deux sondages. Le dernier sondage, c’était le 1er octobre 2018. Celui-ci, c’est le 3 octobre 2022. On regarde les résultats, c’est comparable. » Il renchérit en précisant que rien n’est jamais « parfait » et reconnaît le besoin de son parti de « s’ajuster ».

2122caq2

©Naomie Briand - La Revue

Lucie Lecours à son arrivée au Houston de Lachenaie.

Pierre Fitzgibbon a souligné la bonne camaraderie dans laquelle s’est déroulée la campagne dans sa circonscription. « Mme [Geneviève] Couture m’a appelé. Elle est très élégante, c’est une personne qui était très respectueuse. » Il a eu les mêmes bons mots pour les autres candidats, précisant que le ton du débat devant la Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins avait été très cordial.

Sera-t-il de nouveau ministre dans le prochain conseil? M. Fitzgibbon n’ose pas s’avancer. Près de 90 députés, ce sont beaucoup de gens parmi qui choisir, concède-t-il, surtout avec le souhait d’atteindre la « parité » et d’avoir une « régionalité ». Mais clairement, c’est l’économie qui l’intéresse encore et toujours.

Troisième mandat

Avec cette troisième élection dans Masson, Mathieu Lemay s’impose comme l’un des doyens dans Lanaudière. « Je me sens d’attaque pour l’entamer », lance-t-il.

Le résultat national ressemble beaucoup à ses prévisions personnelles. Ce qui, selon lui, donnera « un gouvernement agile avec beaucoup de compétences et beaucoup de profondeur ». Il ajoute que c’est ce dont le Québec a besoin.

Sa collègue de Les Plaines, Lucie Lecours, est satisfaite de recevoir de nouveau la confiance des électeurs. « On était confiants, certes, mais évidemment, il fallait que la campagne se fasse, il fallait que les enjeux soient mis sur la table. »

Fait à noter : les maires de Mascouche et de Terrebonne, Guillaume Tremblay et Mathieu Traversy, étaient sur place pour saluer la victoire des caquistes.

2122caq3

©Naomie Briand - La Revue

Pierre Fitzgibbon.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média