Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

19 octobre 2022

Legault peut écrire l’histoire en créant un ministère des Aînés, affirme l’AQDR

CONSEIL DES MINISTRES LE 20 OCTOBRE

2322aqdr

L’AQDR, dont sa section locale, l’AQDR Des Moulins, réclame un ministère des Aînés.

Alors que le Conseil des ministres sera nommé le 20 octobre, l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) revient à la charge et presse à nouveau le premier ministre François Legault d’écrire l’histoire et de créer un véritable ministère des Aînés, qui aura comme mission de piloter l’amélioration des conditions de vie des aînés du Québec.

« Maintenant que la campagne électorale est terminée, le premier ministre a les moyens de donner le ton aux prochaines décennies en ce qui a trait aux aînés du Québec, a déclaré Pierre Lynch, président de l’AQDR. Nous avons énoncé plusieurs revendications lors des dernières semaines, mais pour pouvoir mettre en œuvre un véritable changement dans la façon de traiter les aînés du Québec, un ministère des Aînés est nécessaire. Loin d’être un débat stérile, c’est une question de leadership, d’imputabilité et de capacité de coordination entre les différentes composantes de la machine étatique. »

L’AQDR, dont sa section Des Moulins, rappelle que les aînés du Québec forment 20 % de la population et qu’avec l’évolution démographique, cette part augmentera à 25 % d’ici 2030. Ce vieillissement de la population est anticipé depuis longtemps, mais malgré tout, les réformes structurantes ont sans cesse été repoussées aux calendes grecques par les différents gouvernements, déplore l’AQDR. Le Québec, selon l’organisme, doit dorénavant aborder la problématique de front, grâce au leadership d’un ministère ayant une vision et les moyens d’agir, pas seulement de consulter, à l’instar de ce qui se fait au Manitoba, par exemple.

« À la suite de l’assemblée des présidences tenue à Laval les 11 et 12 octobre, nous, délégué.e.s. des AQDR Brandon, Des Moulins et de la Ouareau, unanimement avec les autres président.e.s de sections locales, déclarons que le premier ministre a l’occasion de marquer l’histoire autrement, avec un legs majeur. Les aînés méritent qu’il leur octroie toute l’importance à laquelle ils et elles ont droit. Il est plus que jamais en son pouvoir de poser la première brique pour changer notre façon d’aborder les questions touchant les aîné.e.s. Il en va du bien-être des personnes aînées d’aujourd’hui, mais aussi de celles de demain », a déclaré l’AQDR par voie de communiqué.

Rappelons que l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées a pignon sur rue dans Lanaudière depuis plus de 40 ans par ses quatre sections locales. Elle a pour mission la défense collective des droits économiques, politiques, sociaux et culturels des personnes à la retraite et à la préretraite. Elle porte leur voix sur la place publique, représente leurs droits et agit comme moteur de changement pour l’amélioration de leur qualité de vie. Le regroupement des AQDR représente plus de 29 000 membres regroupés en 40 sections locales, partout au Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média