Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

18 novembre 2022

Naomie Briand - nbriand@medialo.ca

Des citoyens sursautent devant l’impact potentiel sur leur compte de taxes

QUATRE RUES DE LA PLAINE ONT BESOIN D’ÊTRE REVUES ET ASPHALTÉES

2822projet4S

©capture d’écran, Google Maps

Un aperçu des rues visées par ce projet de réfection dans le secteur de La Plaine.

Les citoyens d’un petit secteur de La Plaine font face à une situation difficile : leurs rues, non pavées et désuètes, sont péniblement carrossables, surtout lors des périodes de gel et de dégel. La Ville de Terrebonne leur a présenté, jeudi soir, un projet de réfection complète de l’assise routière et du drainage, de même que de l’asphaltage de leurs rues dans un horizon de deux ans. Si les citoyens acceptent d’aller de l’avant, leurs comptes de taxes s’en trouveront affectés pour longtemps.

Les rues visées sont celles de la Sablière, des Sables, du Sablon et du Safran. Des rues dont même l’administration municipale ignore la date de construction, puisqu’il s’agit d’anciennes rues privées donnant accès à des chalets devenus des résidences permanentes depuis. Les photos aériennes prises en 1931 montrent toutefois que le secteur est déboisé, mais pas encore construit.

Près de 2 M$

Le coût préliminaire du projet présenté jeudi s’élève à 1,9 M$, une facture qui devra être assumée à 53 % par les 33 unités visées, soit les frais relatifs à l’asphaltage. La Ville assumera le reste, qui englobe les travaux de fondation et de drainage des rues. Philippe Lalonde, ingénieur aux infrastructures municipales à la Ville de Terrebonne, a précisé que cette somme est une « estimation grossière » et que le coût réel va « se raffiner dans le temps ».

Un tableau montrant l’impact financier pour chacune des adresses a été présenté; c’est le front de chaque lot qui détermine la distribution de la facture et non la valeur de la propriété. À titre d’exemple, si les travaux se réalisent, une facture de 44 913 $ serait refilée aux propriétaires du 5571 de la rue des Sables, qui a un front de terrain de 73,4 mètres. Ladite facture pourrait être amortie sur 15 ans (4 181 $), sur 20 ans (3 452 $) ou sur 25 ans (3 028 $). Ces sommes s’ajoutent au compte de taxes habituel, qui s’élevait à 2 535 $ en 2022.

Citoyens sous le choc

Une douzaine de citoyens ont assisté à la rencontre, et leur réaction a été unanime : les conséquences sur le compte de taxes sont trop importantes selon eux. « Si mon compte de taxes monte à plus de 8 000 $, plus personne ne voudra acheter ma maison, si je veux la vendre », se désole l’un des propriétaires.

Un autre suggère plutôt que la Ville procède aux travaux de fondation et de drainage, et que l’asphaltage soit fait dans un second temps. « On aimerait au moins se rendre chez nous », a-t-il lancé aux fonctionnaires. Cette solution, qui semblait pourtant plaire à plusieurs propriétaires, n’est pas possible dans la mouture actuelle du projet, confirme la conseillère municipale du district, Vicky Mokas, qui dit comprendre la déception des résidents. « Et depuis un an, on a demandé à plusieurs reprises aux gens de revoir le projet pour diminuer l’impact financier », a-t-elle mentionné.

Les citoyens ont maintenant jusqu’au 9 décembre pour voter en ligne sur leur intérêt à continuer ou non dans ce projet. De l’information écrite leur sera également transmise par courrier. La Ville fera un état de situation en février. Si la majorité des citoyens (50 % +1) accepte le projet, les plans et devis seront entamés, de même que les démarches entourant le règlement d’emprunt.

Toute l’information relative à ce projet est disponible au ville.terrebonne.qc.ca/rues-la-plaine.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média