Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communautaire

Retour

11 novembre 2022

Naomie Briand - nbriand@medialo.ca

Des aidants à bout de souffle

PROCHE AIDANCE

2722prochesaidants

Les proches aidants moulinois sont à bout de souffle.

Les proches aidants sont toujours à bout de souffle, comme le constate le Réseau des proches aidants Les Moulins, qui représente 174 membres actifs.

« Les proches aidants ont besoin de prendre soin d’eux, de diminuer leur charge mentale », affirme la coordonnatrice du Réseau, Viviane Meunier. En marge de la Semaine nationale des personnes proches aidantes, qui se déroule du 6 au 12 novembre, c’est un dur constat.

Le Réseau accueille majoritairement des aidants qui interviennent auprès de proches âgés. « Ils viennent chercher une oreille, de l’écoute », de dire Mme Meunier. Et aussi, échanger avec des pairs, qui vivent des situations semblables et qui ont potentiellement des trucs et des conseils à partager.

« Si les besoins sont criants et d’autre nature, on peut aussi les référer aux ressources appropriées », souligne la coordonnatrice.

Toujours une majorité de femmes

On oublie trop souvent l’importance du travail effectué par les proches aidants, qui apportent du soutien à un membre de leur entourage présentant une incapacité temporaire ou permanente. Occuper ce rôle entraîne des conséquences quant aux sphères sociale, familiale et psychologique pour le proche aidant.

Plus de la moitié des proches aidants au Québec sont des femmes, une tendance qui se remarque également dans Les Moulins, où le Réseau compte peu de membres masculins. Viviane Meunier affirme pourtant que plusieurs hommes œuvrent comme aidants, et se demande à voix haute s’il ne s’agit pas d’une question de « reconnaissance » pour les hommes qui assument ce rôle.

Le Réseau des proches aidants Les Moulins aimerait maintenant augmenter son offre de services en accueillant une troisième intervenante à court terme. Le nerf de la guerre demeure toujours le financement. À titre de membre de la Table régionale des organismes communautaires autonomes de Lanaudière (TROCL), le Réseau endosse les demandes de rehaussement de financement adressées à Québec par l’organisme régional.

Vous êtes un proche aidant et vous aimeriez parler de votre réalité avec des gens qui sont dans la même situation, ou en savoir davantage à propos des services offerts par le Réseau? Composez le 450 326-7372.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média