Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

03 décembre 2023

Antoine Pelletier - apelletier@medialo.ca

Journée de sensibilisation à la violence entre partenaires intimes

Sûreté du Québec

En plein cœur des 12 jours d’action contre la violence faite aux femmes, le 29 novembre était plus particulièrement dédié à la violence entre partenaires intimes. Pour l’occasion, plusieurs opérations ont eu lieu dans la région.

À Terrebonne, deux opérations de sensibilisation ont eu lieu, une à l’intersection des rues Chemin du Coteau et Montée Masson, ainsi qu’une autre sur la Montée Gagnon, au croisement de la rue Vignory. Le Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion a pu compter sur la présence du Service de police de la ville de Mascouche et de la Régie intermunicipale de police de Thérèse-de Blainville, en plus des organismes Regroup’elles, Rebâtir et Le Mitan.

2923_Opérations sensibilisation violence

©Gracieuseté

Un kiosque de la Sûreté du Québec a permis de sensibiliser les étudiants de l’école secondaire de l’Achigan à Saint-Roch-de-l’Achigan.

« Les personnes victimes et leurs proches peuvent compter sur l’engagement de nos membres pour les accueillir, les soutenir et leur venir en aide. Les activités concertées d’aujourd’hui avec des organisations œuvrant directement auprès des personnes victimes reflètent la complémentarité des expertises et des services disponibles », s’est exprimée Caroline Girard, lieutenante coordonnatrice de l’équipe dédiée à la lutte contre la violence entre partenaires intimes à la Sûreté du Québec. Anna Guarnieri et Valérie Doyon, conseillères municipales, sont aussi venues à la rencontre des citoyens. 

Saint-Roch-de-l’Achigan 

Une opération a aussi eu lieu dans la MRC de Montcalm, à Saint-Roch-de-l’Achigan plus précisément. En effet, pendant l’heure du dîner, la Sûreté du Québec est allée rencontrer près de 1000 élèves et membres du personnel de l’école secondaire de l’Achigan. Toujours dans l’optique de sensibiliser la communauté face à la violence entre partenaires intimes, des dépliants ont été distribués au kiosque de la SQ et des affiches ont été apposées dans les corridors. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média